Cart 0

Generic selectors
Correspondances exactes seulement
Recherche dans le titre
Rechercher dans le contenu
Rechercher dans les messages
Rechercher dans les pages
Filtrer par catégories
Blogue

LÉGUMES


Eddy Robichaud – Ferme Robichaud

Eddy Robichaud de la ferme J.B. Robichaud et Fils de la région de Shippagan au Nouveau Brunswick est un agriculteur de pommes de terre écologiques. Monsieur Robichaud à accepté de faire des tests en collaboration avec l’Institut de Recherches sur les Zones Côtières afin de découvrir quels étaient les effets du produit Huplaso sur la culture de la pomme de terre. Monsieur Robichaud présente les améliorations qu’Huplaso a apportées à sa récolte ainsi qu’à ses plantes.


Bruce Dryer – Jardinier amateur

J'avais deux parcelles de 10 x 10 pieds. L'un était un contrôle, et l'autre avais Huplaso d’ajouté. Dans chaque parcelle, j'ai planté 20 graines de laitue et 20 graines d'épinards. Chaque parcelle recevait la même quantité d'eau.

En moyenne, le poids par plante était 23% plus élevé dans la parcelle où Huplaso a été utilisé. Les épinards étaient 37,3% plus massifs dans la parcelle avec Huplaso. Les épinards et la laitue dans la parcelle où Huplaso a été utilisé sont en moyenne 1,5 fois plus hauts que les plantes de l'autre parcelle.

Visuel global des plantes; les plantes qui ont été nourries avec Huplaso étaient généralement en meilleure santé que les autres. Il y avait plus de résistance aux ravageurs dans les plantes avec le produit Huplaso.


JEANNE-D’ARC LAVOIE -PRÉSIDENTE DU REGROUPEMENT DES JARDINIERS DE LE PÉNINSULE ACADIENNE

Dans les premiers mois, je ne voyais pas la différence entre mes légumes ayant reçu du basalte et les autres qui n’en avaient pas reçu. J’ai compris que le basalte devait faire son travail avec les mycorhizes et ainsi rejoindre les plants.

Plus l’été avançait plus j’observais les changements, Beaucoup plus de tomates sur mes plants. Les choux, les poireaux, les navets, les poivrons et oignons grossissaient, et mes carottes ayant reçu du basalte n’ont pas été attaquées par la mouche de la carotte tandis que les autres l’ont été. Ma récolte a donc été meilleure.

Le rendement a donc été supérieur malgré la sécheresse que nous avons connue cet été. J’ai réussi à faire mûrir toutes mes tomates et mes poivrons sur les plants.C’est une première!